lundi 13 avril 2015


Les 11 et 12 avril 2015,

Carlos retrouve Mario Silva et sa Ford Escort de 1974
et découvre le circuit de 
Jerez (Espagne)
pour une épreuve de 
l’Iberian Historic Endurance






Samedi, la journée commence sous la pluie… La Ford Escort de 1974 de Mario a un tout nouveau moteur 1800cm3, 200CV, plus puissant que l’ancien…



Pas d’essais libres prévus dans ce meeting. 
Carlos commence donc directement par les essais qualificatifs à 10h20 pour apprendre le circuit de 3404m et chauffer les pneus. 

La piste est mouillée mais il ne pleut plus. La voiture survire en entrée de virage et sous-vire en sortie, il faut revoir la répartition des freins, mais le moteur est très bien ! 

Un meilleur temps (qui ne demande qu’à s’améliorer) en 2’25"3, le 14ème temps sur 30… 

Mario prend le volant et termine la séance des qualifs en 2’10"9, le 2ème temps de la catégorie !


A 16h, pour le départ de la course 1, le ciel est chargé mais il ne pleut pas. 

Carlos est en 2ème place sur la grille, devant des voitures plus rapides que lui… Il ne prend aucun risque d’accrochage au départ et quelques concurrents en profitent pour le dépasser… 

Ses temps progressent (2’14") mais il en perd beaucoup, dans les chicanes, à se battre avec la boîte de vitesse, alors qu’il se retrouve en roues libres à la recherche de la seconde…

Lorsqu’il passe le volant à Mario à la mi-course, nous sommes 7ème scratch. 



« Super Mario » attaque, tourne en 2’10"8, remonte quelques places pour finir en 4ème place scratch, 2ème de notre catégorie sur 10 !

Avant la 2ème course, les mécaniciens vont devoir tomber la boîte car Mario confirme le problème… En effet, avec la fatigue, les ressorts de guidage de la commande de la boîte de vitesse ont fini par casser…


Dimanche, il fait très beau ! C’est à nouveau Carlos qui prend le départ de la course 2 à 11h45, à la 4ème place sur la grille. 








Il double au départ l’Escort N°49, lequel le redouble un peu plus tard. 


Carlos monte en rythme et se sent de mieux en mieux. Mais 16mn après le départ, la N°49 se sort et brûle provoquant l’entrée du Safety Car sur la piste. Carlos surveille alors l'horloge pour rentrer au stand dès que possible (soit après 20mn de course), nous sommes toujours 4ème scratch... La course repart avec Mario


Celui-ci améliore son temps en 2’09"3 et prend la 3ème place scratch 2 tours avant la fin de la course !









Pas de faute de nos 2 pilotes, une voiture qui marche bien, moteur et boîte, avec une amélioration (perfectible) de la répartition du freinage et à l'arrivée une place de 3ème de notre catégorie sur 10 !


jeudi 9 avril 2015

1ère épreuve du Trophée Tourisme Endurance
les 3 et 4 avril 2015 sur le circuit de Spa en Belgique
avec la Peugeot RCZ de Denis


Il fait froid à Spa ce vendredi matin (-2° affiché dans la voiture à 8h du matin) mais contre toute attente il ne pleut pas et il y a même du soleil !
Carlos fait une première séance d’essais libres à 11h30. Il en ressort content, la voiture étant très agréable à conduire. De plus, cette année, notre Peugeot est équipée de pneus Pirelli qui sont très constants et qui lui conviennent très bien ! 

Carlos et Denis font sensiblement les mêmes temps en 2’51"3. 
Au cours de la 2ème séance d’essais libres à 13h00, Carlos améliore régulièrement ses temps pour terminer en 2’44"5, soit 7" de mieux que précédemment ! La 3ème séance d’essais libres à 15h00 confirme les bons réglages de la voiture et le côté progressif de la dégradation des pneus. 2 tours avant la fin de la séance, la voiture déjauge dans certains virages et pourtant il reste encore 14 litres dans le réservoir…


Samedi matin, nous retrouvons Spa comme nous le connaissons, froid et sous la pluie ! Il va falloir prendre tout le temps nécessaire pour chauffer les pneus-pluie Pirelli avant d’attaquer, d’autant que c’est leurs premiers essais avec ces pneus…

A 9h00, Carlos commence les 45mn d’essais qualificatifs… Il ne prend aucun risque dans les premiers tours mais malgré tout il fait 2 têtes à queue. La voiture est inconduisible, il n’y a aucun grip sur les pneus Pirelli-pluie arrière, gomme trop dure…




Après 25mn, Denis prend le volant mais rentre dans le tour suivant… Il confirme qu’il faut repasser aux pneus-pluie Michelin. Il reste 10mn pour monter les pneus en température et faire un chrono… Dans son dernier tour, Denis parvient à faire un bon chrono, 3’17", soit le meilleur temps de notre catégorie !
Chaque pilote fera 2 relais longs d’environ 50mn et un relais court d’environ 20mn… Un ravitaillement en essence sera fait à chaque relais (pour éviter les déjaugeages…) sauf à mi-course où nous ferons un changement de pneus.

A 10h30, il fait 4° et il tombe de la neige fondue… Nous partirons en pneus-pluie... Michelin !

Carlos prend le départ de la course de 4h, à 11h00, en 5ème place sur la grille, juste devant la RCZ N°64 de Jérôme et Pierre. Bon départ, Carlos est 4ème au bout de la ligne droite. Un peu plus tard, Jérôme double Carlos, lequel le redouble quelques tours plus tard. Peu après, Carlos fait un tête à queue, un 360° qui ne lui fait perdre que quelques secondes, Jérôme en profite pour repasser devant… Le petit jeu reprend, Carlos trouve son rythme, repasse Jérôme et améliore ses temps en creusant petit à petit l’écart (meilleur tour en 3’09"9)…



Quand Denis prend son 1er relais à 11h54, nous avons 1/4h d’avance sur Jérôme, le 2ème de la catégorie, et nous venons de prendre un tour à la RCZ N°7. Il pleut toujours… Denis est à l’attaque et fait des très bons temps. Mais le 2ème pilote de la RCZ N°7 étant plus rapide et ayant perdu un peu de temps au stand lors de notre ravitaillement, ils remontent sur nous…

12h46, Carlos prend son 2ème relais au cours duquel il double 3 RCZ ! Les temps s’améliorent encore : 3’03"4.

13h35, Denis démarre fort avec un 3’00" ! La piste est de plus en plus sèche ; nous sommes toujours 1er de la catégorie.


Nous mettons des pneus slick à 13h55  pour le dernier relais de Carlos. Nouveau meilleur temps en 2’56"4.
Dernier relais pour Denis à 14h33 qui améliore lui aussi en 2’52"6 !
A 14h50, le drapeau rouge arrête les voitures suite à une sortie de route d’une Séat…. La course ne reprendra pas…


Nous terminons donc à la 1ère place de notre catégorie sur 7
et en 5ème place scratch !

mercredi 1 avril 2015



Une nouveauté cette année, 
le circuit de Vallelunga, Italie, près de Rome !


Nous nous y rendons les 28 et 29 mars 2015 pour une course Classic Endurance.









Richard Mille propose à nouveau le volant de sa  Lola T70 de 1969 (catégorie Proto1), à Carlos. Ce dernier ne connait ce circuit qu'au travers des vidéos de Youtube, Richard ne le connaissant pas non plus...
Les 30mn d'essais libres du samedi matin seront les seules pour apprendre le circuit....


A 11h50, Richard prend le premier quart d'heure d'essais libres ; il sort de la voiture assez satisfait, le circuit et ses 14 virages n'étant pas trop difficiles à mémoriser ni très piégeux car ils présentent une assez bonne visibilité. Le circuit (en particulier 2 virages à gauche) est un peu lent  pour une voiture d'une telle puissance (540 CV) mais le premier virage à gauche sur la bosse après la ligne droite des stands apporte de grandes sensations ! Carlos a le même ressenti que Richard concernant la piste, et se bat toujours avec la boîte de vitesses qui craque terriblement... Le rétrogradage est difficile, il faut s'entraîner à le faire en double-pédalage...Nous faisons le 3ème temps des Proto1 en 1'50"8.

A 15h10, Carlos part pour les 30mn d'essais qualificatifs. Après 2 tours pour chauffer les pneus, au moment où Carlos décide d'accélérer, surprise, la pédale d'accélérateur a littéralement disparu !!! Sur sa lancée il passe en 1ère et rentre ainsi aux stands... 
Les mécaniciens décou-vrent que la vis de la biellette de la commande de l'accélérateur s'est cassée, la pédale s'étant alors plaquée à l'arrière... Ils s'attaquent aussitôt à la réparation mais la séance de qualificatifs s'arrête là...


Dimanche matin, c'est maintenant une pièce dans la distribution qui a cassé. Elle est remplacée à temps pour le départ à 9h00. 
Richard part le 1er pour la 2ème séance de 30mn de qualificatifs. Il se charge de monter les pneus en température puis passe le volant à Carlos dans des conditions idéales. 


Les temps s'améliorent régulièrement à chaque tour pour terminer en 1'45"7, soit 5" de mieux qu'hier ! 
Mais la boîte craque toujours autant malgré le double-pédalage et parfois la 2nde saute ! Le mécanicien décide donc de changer le crabot avant la course...


Le temps aujourd'hui est magnifique, le terrible vent de la veille s'est éloigné...

17hoo, Carlos prend le départ de la course d'une heure en 5ème place sur la grille. Il double au départ une Chevron, puis est doublé par une Lola. Les temps sont bons et réguliers malgré une piste grasse (meilleur temps en 1'47"1). La boîte de vitesse est plus agréable et Carlos est plus synchrone dans les passages des rapports. Il repasse la Lola et se trouve en 4ème position lorsqu'il passe le volant à Richard. Celui-ci termine la course sans faute ni problèmes sur la voiture, en 6ème place sur 20 Proto1. 

Voir la vidéo ci-contre...

La saison 2015 commence avec 
le Rallye de Monte-Carlo Historique 
du 29 janvier au 4 février 2015 !


Depuis son achat en juillet 2014, notre Peugeot 504 Ti de 1972 a subi une révision et préparation pour cette épreuve de régularité. De son côté, Laurent Vallery-Masson s'est préparé au rôle de copilote en suivant un stage de formation...








Nous sommes tous prêts : la voiture passe son contrôle technique et se pare de ses stickers, Yves, chargé à lui-seul de l'assistance tout au long du rallye, peaufine les parcours de liaison, Annick et Armelle veillent au ravitaillement de toute l'équipe...










Nous prenons le départ vendredi 30 janvier de Reims à 19h pour l'étape dite de concentration où nous roulerons jusqu'à Mona-co sans interruption ! 


Mais 22,7 km plus loin, la transmission se casse brutalement ! Aidés par des mécaniciens d'un garage Citroën d'Eper-nay, nous la remplaçons et perdons 2h10 sur le timing à respecter...



Pilote et copilote repartent, concentrés pour ne faire aucune faute... Ils pointent au 1er contrôle de passage 1mn avant la fermeture du poste et arrivent finalement au 1er contrôle horaire avec 5mn d'avance malgré la tempête de neige ! Nous arrivons à Monaco samedi 31 janvier à 18h, à la 31ème place, contents et bien fatigués !



Dimanche 1er février, nous quittons Monaco à 7h00 pour arriver à Valence en fin de journée en 83ème place. Nous chaussons les pneus cloutés pour parcourir les routes très enneigées et verglacées...




Lundi 2, l'étape commu-ne 1 commence à 8h15. Il nous faut remettre les pneus-neige, plus favo-rables que les cloutés... Nous terminons en 59ème place.






Mardi 3 nous ramène à Monaco. 3/4h après le départ, l'équipage appelle l'assistance ; c'est le disque de frein avant gauche qui s'est cassé ; nous n'en avons pas de rechange ; il va falloir continuer avec 3 freins, plus que délicat sur la neige.... Nous terminons l'étape vers 17h en 62ème place.



Et ça repart à 21h45 pour l'ultime étape, celle du col deTurini ! A notre arrivée à 1h40, nous sommes classés 64ème sur 290 partants !



Nous sommes tous très contents d'avoir atteint notre objectif : faire mieux qu'en 2013 avec l'Alpine de Jean-Pascal !


Nous reprenons la route jeudi 5 pour avaler les 1000km du retour à la maison et 100km avant l'arrivée, notre Peugeot 504 Ti casse son pot d'échappement ! Elle aura tout donné !

Tout le monde est bien fatigué mais se promet de recommencer l'aventure en 2016 !


Et si vous voulez nous voir en mouvement, allez voir la vidéo du blog de Jean-Louis Moncet : 


lundi 1 décembre 2014




Nous terminons la saison 2014 par une course d’endurance

les 500 km d’Alcaniz
les 28 et 29 novembre 2014 !

Le tandem Denis-Carlos se retrouve donc sur le circuit d’Alcaniz, en Espagne, pour la dernière fois… de l’année seulement ! C’est la 2ème fois que Carlos tourne sur ce circuit de 5344 m.
 Il y a 6 voitures dans notre catégorie :  5 Clio 4  et nous, la seule RCZ !


La journée du vendredi est consacrée aux essais libres. La piste est tour à tour froide et humide, puis sèche puis à nouveau humide en fin de matinée mais le vent l’assèche vite…. Cela permet aux 2 pilotes de retrouver leurs marques dans les différentes conditions de piste…. La voiture marche très bien ; les problèmes d’à-coups rencontrés précédemment ont été résolus…
Carlos commence par un 2’18", puis 2’13" et 2’10"5 en fin de journée.


Samedi, nous nous réveillons sous la pluie.

Denis et Carlos sont satisfaits de ces essais libres à 8h30 sous la pluie : la voiture a une très bonne tenue de route, très saine … 

10h15, même scénario pour les essais qualif et le 1er temps de notre catégorie !







13h45, Denis prend le départ de la course de 500 km, soit environ 4h, en 21ème place sur 40. Un départ propre et prudent car les accrochages sont courants dans ces situations de course… Malgré tout, il se retrouve rapidement en 18ème place.


14h48, Carlos prend son 1er relais, toujours sous une pluie mais plus fine ce qui rend la piste de plus en plus grasse… Des tours réguliers, sans faute…

15h50, changement de pneus avant pour Denis. Nous sommes toujours premiers de la catégorie et derrière nous, la Clio 4 de nos amis Jean-Louis Dauger et Jordi Sola marche bien, semblant vouloir faire un arrêt de moins que nous (l’autonomie en essence de la Clio 4 étant supérieure à celle de la RCZ…) 
Mais nous sommes confiants grâce à notre avance… 

Au cours de ce run,  Denis est percuté par une voiture qu’il percute à son tour, entraînant un tête à queue de ce concurrent. Le Team Milan est convoqué par le commissaire de course…

16h55, Carlos reprend le volant pour les 55 dernières minutes. Dans le même temps, Jordi est victime d’un accrochage avec une Clio, l’obligeant à un arrêt au stand qui le fait redescendre à la 5ème place de la catégorie… 

Suite à l’entrevue avec le commissaire, nous écopons d’une pénalité. Le panneau Drive through est présenté à Carlos une fois, 2 fois… 6 fois, toute l’équipe agite les panneaux « in », mais rien n’y fait, Carlos ne voit rien (c’est d’ailleurs dans ces derniers tours qu’il fait son meilleur temps de course, c’est dire s’il est concentré ! ), ne s’arrête pas et risque le drapeau noir… 



A l’arrivée, nouvelle convocation du commissaire et nous écopons cette fois-ci d’une pénalité de 30". Mais avec 4mn d’avance sur le second, nous conservons notre 1ère place de la catégorie !

Une bien belle fin de saison pour les pilotes et félicitations à l’équipe Milan !

mercredi 12 novembre 2014

7 et 8 novembre 2014

Pour la dernière épreuve du TTE nous sommes sur le circuit de Magny-Cours !


Vendredi, Carlos retrouve Denis et sa Peugeot RCZ. La piste est grasse humide pour les essais libres de l’après-midi mais sèche pour les essais obligatoires de nuit
La Peugeot marche bien, si ce n’est cet à-coup, entraînant un temps de réponse à chaque ré-accélération, assez désagréable…


Samedi, les essais qualifs se déroulent à 9h sous des températures froides malgré le soleil. C’est Carlos qui part en 1er pour chauffer les pneus arrière. Il améliore de 3 dixièmes son temps d’hier en 1’58"2. Ils font ainsi le meilleur temps des 10 RCZ en piste et partiront à la 8ème place sur la grille avec les 57 autres concurrents !

15h, Denis est au volant pour le départ de la course de 4h. Mais 4 ou 5 tours plus tard, le Safety car entre piste durant 10 minutes ! Il est trop tôt pour faire un changement de pilote. Mais finalement, peu après la reprise de la course, un nouveau Safety car est annoncé. Denis décide alors de rentrer pour passer le volant à Carlos. 

Pour ce WE, l’équipe Milan assiste 3 voitures ; pas toujours évident à gérer surtout lorsque tous les pilotes profitent des Safety car pour s’arrêter en même temps !

15h22, Carlos repart en 4ème place des RCZ et reprend la place de leader quand les concurrents le précédant s’arrêtent aussi.




16h15, Denis prend son 2ème relais. Lors d’un dépassement à l’intérieur d’un virage, il s’accroche avec une Séat ! 



Denis rentre aussitôt au stand, roue avant gauche tordue… La voiture est poussée dans le box, les mécaniciens se mettent au travail…


Réglage du parallélisme...


16h41, Carlos repart en 6ème place des RCZ, volant de travers… Durant son run, il effectue de nombreux dépassements…

17h13, c’est Denis qui repart à l’attaque pour son dernier relais ! Nous accédons à la 4ème puis 3ème place des RCZ au moment où Denis repasse le volant pour le dernier run de Carlos à 18h05, un relais de nuit. Mais ce dernier arrêt nous fait retomber à la 5ème place… Le podium sera difficile à atteindre…


C’est finalement à la 4ème place que nous finissons cette dernière course du TTE avec un meilleur temps de Carlos en 1’57"7 !

Au classement général du Championnat TTE 2014, nous terminons donc 2ème sur 21 voitures dans la catégorie !


jeudi 6 novembre 2014

Vendredi 31 octobre, 1er et 2 novembre 2014
sur le circuit de Dijon pour les Rencontres Peugeot Sport



Vendredi 31 octobre, rentré du Brésil, Carlos arrive à temps pour faire les essais libres avec la Peugeot RCZ, mais loupe en revanche les essais libres avec les Peugeot 208


A 16h45, il monte donc dans la voiture mais au bout de quelques tours, le moteur coupe ! Ca nous rappelle notre meeting à Portimao il y a 2 semaines… 


Il s’agit d’un problème de pompe du réservoir d’essence du kit endurance… Le problème est vite identifié (mauvaise alimentation) et réglé…



Samedi, à 8h du matin il ne fait que 7° et il y a du brouillard… La piste est froide…. 



A 9h30, c’est le début des essais qualificatifs de la série RCZ Proto Spider Cup, qui se feront en 2 temps : les 20 premières minutes établiront la grille de départ de la première course, puis, après 5mn d’arrêt aux stands, les 20mn suivantes feront la grille de la course 2.

Le brouillard s’est levé, le soleil est de retour et il commence à faire bon. Mais il faudra quand même prendre le temps de chauffer les pneus avant d’attaquer… Carlos monte en puissance, les chronos sont réguliers et il fait le 4ème temps des RCZ en 1’33"9. 

Mais dans la 2ème partie de la séance, Carlos sent une perte de puissance du turbo dans les reprises... Plus il accélère, plus il perd de la puissance... Il améliore un peu son chrono en 1'33"3 mais préfère s'arrêter... 
En fait, une durite se fissure... 
Le remplacement est fait par l'équipe à temps pour participer à la première course...




A 11h15, le temps est magnifique ! Pour une fois, Denis et Carlos se retrouvent adversaires... La voiture est tout juste réparée et Carlos peut reprendre le volant de la Peugeot RCZ pour la course 1. Le changement de démarreur ayant pris un peu trop de temps, Carlos se présente en retard sur la grille de départ et doit donc partir des stands en dernière place. Mais il sent que la puissance n’y est pas… Après 5mn, le Safety car entre en piste. Cela lui permet de revenir sur le peloton mais une fois la course relancée, Carlos préfère rentrer au stand ; effectivement, la durite n’est pas à sa place ! Après quelques minutes de mécanique, il repart mais très vite le problème ressurgit… Carlos attend la mi-course et l’arrêt obligatoire pour laisser le temps aux mécanos de régler la fixation de cette durite. Finalement, Carlos repart ; cela semble tenir et le chrono s’améliore avec un 1’29"2 !

A 13h45, c’est le départ de la course 2. Carlos démarre bien et double rapidement les 2 RCZ le précédant. Les chronos s’enchaînent, très réguliers autour de 1’30" et un meilleur tour en 1’29"6. Aucun incident ni faute, et au final une 4ème place des 7 RCZ.



La journée se poursuit avec la séance des qualificatifs pour la course Relais 208 à 16h
Carlos fait équipe avec Cyril Despres et Stéphane Peterhansel, les 2 pilotes officiels Peugeot pour le Dakar 2015. 
Le brouillard est tombé brutalement, on ne sait pas si la séance aura lieu… 
Stéphane commence, prudent, puis le brouillard se lève…. Cyril enchaîne… Tous deux ont réduit leur temps d’essais pour laisser à Carlos un peu plus de tours pour découvrir la voiture… Après avoir fait la moyenne des meilleurs temps de chaque pilote, nous nous classons à la 26ème place sur 32 voitures. 

Stéphane, 6 fois vainqueur du Dakar en 2 roues puis 5 fois en 4 roues , et Cyril, 5 fois vainqueur du Dakar en 2 roues et fraîchement reconverti aux 4 roues, s'amusent comme des jeunes fous au volant de cette voiture de 140 CV !

Dimanche, 12h30, c'est Stéphane qui prend le départ des 5h de course. Rapidement, nous voici à la 22ème place... Stéphane roule bien, parfois un peu trop hors de la piste et écope pour cela d'un Drive through... 




Après seulement 20mn de course, nous profitons d'un Safety car pour faire un 1er changement de pilote. Cyril prend le volant pour un relais de 40mn puis c'est au tour de Carlos. 






Nos 3 pilotes tournent très régulièrement au milieu du peloton et sans faire de faute.









A chaque relais, ils ont plaisir à échanger leurs sensations ; la voiture est amusante à conduire, très mobile au placement du freinage...





Carlos améliore de 2" son temps des essais en réussissant à passer à fond dans la descente et la courbe de Poix...  



14h10, Carlos cède le volant à Stéphane. Nous sommes toujours autour de la 21ème place. 






Cyril partage son étonnement du petit jeu auquel se livrent les pilotes très habitués à cette série monotype... Surprenant ce petit jeu du "je te pousse, tu m'aspires" ! 





"L'escale", l'arrêt obligatoire de 9mn (entre la 2ème et la 3ème heure de course) durant lequel l'équipe fait le check up de la voiture se déroule sous le relais de Stéphane, qui cède ensuite sa place à Cyril à 15h15. Il se met à tomber quelques gouttes mais qui ne changent rien à la stratégie puisque la réglementation impose de courir en pneus de série !







 Carlos fait le dernier relais et franchit la ligne d'arrivée en 19ème place sur 32. 










De bien belles bagarres en peloton durant ces 5h et 3 pilotes ravis !