mercredi 18 mai 2016



Nouvelle épreuve CER1 
les 14 et 15 mai 2016
sur le circuit de Spa avec Richard et sa Lola T70

            Richard, qui se plaint toujours de la boîte de vitesse, a demandé qu’elle soit changée. On verra si c’est mieux…

La position de conduite a été modifiée. Carlos n’a maintenant plus les genoux qui cognent sur la traverse de la colonne de direction et il devrait pouvoir freiner fort sans accélérer en même temps !

Samedi, 6° au matin à 9h… Il faudra prendre le temps de chauffer les pneus… Heureusement, la piste est longue : 7,4 km !

10h30, Richard démarre la séance de 45mn d’essais libres

Carlos prend la suite et réalise son meilleur chrono en 2’38"9, gêné dans les 2 derniers tours alors qu’il s’améliorait…












Comme Richard, Carlos est enchanté par la boîte de vitesse, à la fois confortable et précise !

En revanche, la 5ème arrive au rupteur beaucoup trop tôt ; de plus, Carlos perçoit un bruit qu'il connait bien maintenant, celui de la pompe à essence qui commence à lâcher...



Les mécanos se mettent aussitôt au travail !




Dimanche, 9h30, la pompe à essence a été remplacée et la 5ème rallongée ; Lola est prête pour les Qualifs ! 

Avec des pneus neufs, une piste mouillée et 5°, comme dit Anthony, les premiers tours vont être « intéressants »…

Les chronos s’améliorent de 2" à chaque tour, la piste s’asséchant… Gêné dans le dernier tour qui présentait les meilleures conditions, Carlos ne peut faire mieux que le 18ème temps ; mais il n’a pas dit son dernier mot !



13h55, le ciel alterne entre nuages et soleil, et juste avant d’aller en pré-grille, nous avons droit à une belle averse… 

Les conditions météo sont très changeantes, la piste est piégeuse, grasse par endroits, Richard n’aime pas ça, surtout à Spa… 

Il préfère laisser Carlos faire seul la course d’une heure…

                                       Extraits course embarquée



Extraits course


Une belle course, sans faute, si ce n'est une "petite saucisse", bien rattrapée, lors d'un freinage trop tardif avec un braquage un peu trop prononcé...



Les temps sont bons et réguliers, avec un meilleur chrono en 2'37"24, améliorant ainsi son meilleur temps de l'année dernière ! Ce qui lui permet de remonter de 8 places !


Meilleur tour...


Nous terminons 10ème scratch sur 50 voitures, et quel plaisir de finir à nouveau une course !







lundi 9 mai 2016

Les vendredi 6 et samedi 7 mai 2016
en TTE sur le circuit de Lédenon avec Denis et sa Peugeot RCZ


Très beau circuit de 3156 m, tout en montées et descentes...


Vendredi, Carlos fait les séances d’essais libres de 9h30 et 11h, tandis que Denis préfère rouler sur sa Peugeot RCZ de la coupe Cup. Il fait très beau mais l’atmosphère reste fraîche et les pneus montent lentement en température…

Depuis la dernière course, tous les joints de frein ont été changés, Pourtant, la pédale de frein va toujours au plancher et il faut pomper avant de freiner… Sans doute des problèmes de pistons… Pas Top…
En fin de matinée, l'extincteur est déclenché par inadvertance et déverse sa mousse dans l’habitacle et sur le boîtier électronique… 


A 15h55, Carlos et Denis se partagent la séance de Qualifs

Carlos prend le volant et attaque fort ; pourtant les temps ne sont pas meilleurs qu’aux essais… Il faut dire que la boîte de vitesse refuse de rétrograder de 3 en 2 et que le moteur a un mauvais rendement, ça se ressent dans les montées… 

Et n’oublions pas que notre Peugeot RCZ a déjà accompli 2 saisons de TTE et 2 courses de 24h !





Denis monte à son tour dans la voiture et au bout de 6mn tous les voyants s’allument…

Nous terminons 3ème de la catégorie sur 12 voitures, mais il y a du travail en perspective pour les mécanos ce soir ! 





Samedi matin, nous arrivons sur le circuit pour retrouver l’équipe des mécanos qui n’a pas chômé…

Selon toute apparence, le boîtier électronique a été endommagé par l’humidité suite au déclenchement de l’extincteur entraînant le disfonctionnement de la boîte de vitesse ; il a donc été remplacé. 


De même, les mécanos ont changé le moteur. 
Quant au problème des freins, ils ont changé les disques avant ainsi qu’un roulement qui avait du jeu…

A 14h20, Carlos s’installe au volant pour la course de 4h. Il chauffe bien ses pneus dans les 2 tours avant les feux verts et fait un très beau départ, doublant notre ami le « Coyotte » dès le premier virage. 
Il continue son attaque et monte au niveau d’une autre RCZ ; ils restent portière contre portière pendant quelques virages puis Carlos finit par avoir l’avantage 

A la fin du 1er tour nous sommes 12ème (partis 16ème), 1er de la catégorie et un meilleur temps en 1’34"8 ! Carlos donne tout, malgré la pédale de frein qui est toujours beaucoup trop longue, et creuse petit à petit l’écart avec nos adversaires…



Petit problème de calcul : Que donne : Freinage tardif + Pédale de frein longue + Trop de frein = ? … 360 

Un 360° à l’entrée du virage au bout de la grande descente, évité de justesse par une Séat qui le suivait de près !


Mais après 50mn de course, Carlos ressent brutalement une perte de rendement du moteur ; il finit son tour et rentre au stand pour découvrir qu’une bougie a fondu 
Les mécanos tentent le remplacement des 4 bougies ; Denis s’installe au volant ; mais une autre bougie casse au démontage… 
Il faut se rendre à l’évidence, il n’y a plus rien à faire, c’est l’abandon alors que nous étions 1er de la catégorie ! Et les problèmes de frein sont toujours là… 


Décidément, cette saison en TTE démarre bien laborieusement !




dimanche 17 avril 2016


Les 8, 9 et 10 Avril 2016, circuit du Vigeant
1ère épreuve du TTE toujours avec Denis 
et sa Peugeot RCZ !



Nous arrivons sur le circuit le vendredi après-midi, pour une petite séance d’essais libres de remise en jambes !

Carlos découvre son nouveau casque et fait la mise au point de la radio avec Joachim… 
Ca marche !




Samedi, 9h05, 5° sur la piste gras-mouillée pour les premiers essais libres. Carlos est chargé de chauffer les pneus !

10h50, Denis est au volant pour la 2ème séance d’essais libres, sur le sec…

Nos 2 pilotes sont contents, la voiture tourne bien…

15h, il pleut fort depuis 2h ; ce sera donc une dernière séance d’essais libres en pneus pluie pour Carlos !

Les Qualifs démarrent à 16h15. Il bruine, la piste est bien mouillée, on part en pneus pluie. La voiture est parfaite, Carlos se sent bien et fait un bon temps ! Quand Denis monte dans la voiture, il ne pleut plus, la piste s’assèche mais pas encore suffisamment pour mettre les pneus slick. 

Pierre et Jérôme, nos amis et principaux adversaires, font un autre pari et chaussent les slick pour la fin des qualifs… Mauvais choix… Nous finissons les Qualifs avec le meilleur temps de la catégorie, 8ème scratch…


Dimanche, la journée commence sous le soleil, il fait déjà 15° à midi ! La piste est totalement sèche… Pneus slick pour tout le monde !

14h, Denis est au volant pour prendre le départ de la course en 8ème place sur 39 voitures. A la fin du 1er tour nous sommes 11ème… 






Commence alors une belle bagarre entre notre RCZ, poursuivie par une Séat, suivie de près par une autre RCZ. 

Denis résiste bien et finalement la Séat cède et rentre au stand pour changer de pilote ; nous préférons faire de longs relais…




A 15h15, quand Denis passe le volant à Carlos, nous sommes 1er scratch ! Nous sommes toujours dans un bon rythme, de bons temps, sans faute malgré une pédale de frein qui va au plancher… Il faut pomper 2 ou 3 fois avant chaque freinage !


A 15h55, lors du changement de pilote, nous sommes toujours en pôle ! Denis part avec des pneus neufs. Mais au 1er tour, il se fait surprendre par la pédale de frein et part dans les gravillons… Peu après,  profitant d’un Safety Car, il rentre au stand pour faire un changement de pilote, mais n’ayant pas fait au moins 3 tours, le règlement le lui interdit… Il repart des stands… Nous perdons un peu de temps… Nous sommes toujours 1er de catégorie mais 4ème scratch, avec un arrêt comptabilisé de moins que nos adversaires…


Carlos rentre en piste à 16h25. Tout se passe bien mais il faut rester toujours bien concentré pour gérer le problème de la pédale de frein…



Denis prend son dernier relais à 17h avec 17 secondes de retard sur nos principaux adversaires. Malheureusement, 10mn plus tard, le moteur de notre RCZ s’arrête brutalement, connecteur de pompe à essence défaillant… Dommage… Cela promettait une belle bagarre de fin de course entre Jérôme et Carlos !

vendredi 8 avril 2016

Les 1 et 2 avril 2016
Classic Endurance Racing 1
sur le circuit de Jarama (Espagne)




Nous retrouvons Richard et sa Lola T70 de 1969, qui a été entièrement révisée pendant l’intersaison ! Le châssis est neuf, la peinture a été refaite en bleu nuit et normalement la boîte devrait être bien !


Mis à part un « S », le circuit est tout en montées et descentes, avec des virages en aveugle. Il faut conduire avec sa tête, privilégier les bonnes trajectoires pour ne pas perdre du temps en sortie dans les montées…


Dès vendredi 8h30, Carlos retrouve l’équipe sur le paddock et prend place dans la Lola pour tester la position de conduite. Il fait froid au petit matin mais dès que le soleil pointe son nez, ça chauffe !

9h55, c’est parti pour 45mn d’essais libres. Richard prend le volant pour les 20 premières minutes. La voiture marche bien mais la répartition de frein n’est pas bonne. Beaucoup trop à l’avant. Richard se fait prendre sur un freinage et sort dans le bac… 

Lorsqu’il passe le volant à Carlos, un des pneus est « carré » entraînant un blocage de roues au 1er freinage. Premier passage dans les graviers pour Carlos… Il repart et modifie la répartition de freinage (5 tours de mollette !) Ca y est, la voiture freine ! 

Mais avec la modification de la position de la pédale, Carlos a du mal à faire le talon pointe correctement et accélère trop en freinant, 2ème passage dans les graviers… Au final, un temps de 1’44"9, le 10ème temps sur 30…

14h25 : Essais qualifs. Les mécanos ont effectué les réglages sur le train en durcissant l’arrière, mis des pneus neufs et…. évacuer les gravillons ! Carlos fait toute la séance et se régale de ce moteur ! La voiture est vraiment bien et cela se voit aux temps : 1’43"10 ! 10ème sur 36…





Richard, qui ne connaissait pas ce circuit, n’apprécie pas beaucoup ce tracé, trop lent pour le gros moteur de sa Lola. Il préfère ne pas prendre le volant samedi pour la course d'une heure…


11h55, durant le tour de chauffe, Carlos s’aperçoit que le moteur faiblit dès qu’il coupe la pompe à essence électrique (qui ne sert en principe que pour démarrer le moteur) ; la pompe à essence mécanique est HS ! Placé en 10ème place sur la grille, il fait un bon départ ! A la fin du 1er tour nous sommes 8ème ! Mais au bout de la ligne droite, il fait un tête à queue au freinage. Les pneus, plus durs qu’aux qualifs, n’étaient pas encore suffisamment chauds… 


Nous repartons 28ème et sommes 21ème au 3ème tour… Pourtant, le moteur à essence électrique fournit un débit insuffisant et s’effondre dans les montées ; heureusement qu’il y a les descentes ! La course se poursuit avec des temps réguliers autour de 1’46". Carlos fait une belle remontée pour terminer à la 8ème place sur 33 !


mercredi 16 mars 2016

Du 29 janvier au 3 février 2016, 
de Reims à Monaco, Valence, Monaco,
avec notre Peugeot 504 Ti...



        Cela devient une habitude de commencer l'année par le Rallye de Monte-Carlo Historique ; très différent cette année puisque sous le signe du soleil et sans neige. Différent, quoique... 



Préparation de la voiture avant les contrôles techniques...















Nous sommes fins prêts. 










Vendredi, 16h : Départ pour le rassemblement sur la place de l'hôtel de ville de Reims.











Départ vendredi soir à 19h pour l'épreuve de concentration qui se termine le lendemain samedi à 15h, soit 20h de conduite non-stop...






Je parlais d'un rallye très différent des précédents, quoique... 
En effet, lundi, nous rencontrons à nouveau des problèmes de transmissions en pleine ZR (Zone de Régularité). 

Des spectateurs leur proposent aussitôt de l'aide en apportant du café et des outils !

 Nous repartons avec une grosse valise de pénalités, mais nous repartons !





















Mercredi, 2h30

La satisfaction d'être à l'arrivée de cette épreuve, pour la 3ème fois, même si le classement final, 199ème sur 300 participants, ne reflète pas la progression de l'équipage dans sa gestion de la stratégie d'une épreuve de régularité.


De belles performances :  1 fois 11ème temps et 2 fois 31ème temps !