lundi 18 mai 2015

Les 8 et 9 mai 2015 

à Lédenon
pour le TTE avec Denis et 
sa Peugeot RCZ

  
Circuit de 3156 m avec beaucoup de dénivelés et virages en aveugle…



 La journée du vendredi 8 mai commence sous un ciel chargé en nuages gris ce qui n’empêche pas Carlos de lézarder au bord de la piscine
Quelques gouttes de pluie tombent le matin pour les essais libres ne nécessitant pas de mettre les pneus pluie. Tout se passe bien pour les 2 pilotes qui connaissent bien ce circuit…

Le soleil brille à 15h55 pour les essais qualificatifs et les pneus Pirelli confirment leur efficacité sur piste sèche. Nos 2 pilotes font la pole position dans leur catégorie avec un 1’32"8 pour Denis et 1’34"2 pour Carlos.





Samedi 9 mai, 14h20Carlos est en 6ème place sur la grille de départ (1er de la catégorie) au milieu des Séat…  


Bon départ de Carlos qui ne prend pas de risques et laisse passer quelques Séat pour éviter les accrochages de début de course (ce n'est pas le cas pour tous)… 
C’est en 8ème place scratch qu’il passe le relais à Denis une heure plus tard. Celui-ci fait également un bon run avec des bons temps réguliers. Au bout de 50mn il rentre au stand en signalant des vibrations dans le volant, peut-être un problème avec les pneus…


Carlos repart à 16h11 pour un run de 50mn. Les temps sont toujours bons et réguliers, nous sommes toujours 1er dans la catégorie avec pas mal d’avance sur le 2ème. Mais les vibrations s’accentuent ; Carlos fait encore quelques tours pour bien en diagnostiquer les causes : les pneus ? les transmissions ? le différentiel ?

En arrivant au stand, la voiture est immédiatement poussée dans le box. Le diagnostic est tombé : casse de la transmission avant-gauche. L’équipe Milan se mobilise aussitôt, démonte à la fois la transmission cassée et la transmission de la RCZ qui sert de « mulet » et la remonte.

Denis reprend la piste à 17h08. L’incident nous aura coûté 9mn (bravo à toute l’équipe !) et 6 tours, mais nous repartons toujours en tête de la catégorie ! La voiture marche bien bien et Denis se déchaîne !

Carlos reprend le volant à 17h 35 pour un dernier run de 15mn… Nous sommes toujours 1er de catégorie mais le 2ème n’a plus à faire d’arrêt alors quil nous en reste 1 !

Dernier relais pour Denis à 17h48 qui repart 30" devant le 2ème 
Reste à accomplir les 30 dernières minutes de course proprement et sans faute… Ce qui est fait et nous place en 7ème place scratch sur 38, 1er de catégorie sur 6 !

video





Une très bonne course de nos 2 pilotes et une nouvelle victoire pour le Championnat TTE !

samedi 16 mai 2015

Le Mans, les 1er, 2 et 3 mai 2015
Course du championnat RCZ Cup

La journée du 1er mai commence tôt, à 8h30, pour des essais libres

Carlos retrouve la RCZ qu’il pilotait aux 24h de Barcelone… 
Denis conduit son habituelle RCZ du TTE…

Il pleut depuis plusieurs jours donc pneus pluie pour tout le monde !
Carlos redécouvre le circuit du Mans qui a bien changé depuis sa dernière participation (il y a environ 10 ans). 
De plus, assis trop bas et entouré de buée, il ne voit pas beaucoup la piste !

15h20, ça repart pour 30mn d’essais libres, toujours sous une petite pluie… Cette fois-ci, Carlos a une meilleure position et moins de buée ; il se sent plus appliqué dans son pilotage et adapte ses trajectoires à une conduite sur piste mouillée… 

Et les temps s’améliorent de presque 2" ; son temps de référence est de 2’09"69.

Samedi 2 mai
C’est sous une pluie fine que débutent  les essais qualifs 1 à 9h15.             La piste est toujours gras-mouillée mais notre Peugeot RCZ freine bien sur ce genre de revêtement…
C’est en fin de séance que Carlos fait son meilleur temps : 2’08"07, le 13ème temps sur 22 voitures.
Il pleut maintenant plus fort et durant tout l’après-midi.

19h10, départ lancé de la course 1, toujours sous la pluie, sur la 7ème ligne de la grille.










Peu de visibilité, tout le monde est sage et se concentre pour rester sur la piste. 

C’est une course de pilotage où chacun cherche à parfaire ses trajectoires… 

Les temps ne sont pas meilleurs que ce matin vues les conditions d’adhérence… Carlos, parti 13ème, finit 13ème et 3ème sur 7 dans le classement « Gentlemen ».


Dimanche 3 mai
Ce matin il pleut encore plus fort et nous sortons « façon Dakkar » notre Peugeot 508 embourbée dans le parking… Ca met en forme pour la journée !
8h45, sans surprise, la 2ème séance d’essais qualifs se déroule sous la pluie ! Les temps ne s’affichent pas au tableau de bord de Carlos ce qui le gêne beaucoup ; il a l’impression de bien rouler mais il ne fait pourtant que le 17ème temps…

Dans la matinée, la pluie s’arrête… Cet après-midi, la piste sera-t-elle sèche ou gras-mouillée, ce qui serait pire…


1/2h avant la pré-grille, les pilotes se concertent et décident de partir en pneus slick, et c’est le bon choix ! 

La course 2 débute à 14h55 sur une piste quasi sèche et qui le restera durant les 30mn de course. Il ne faut pas se précipiter pour donner le temps aux pneus de monter en température ; plusieurs pilotes sortent de la piste ou s’accrochent dès le 1er tour… Carlos a cependant du mal à chauffer ses pneus et retrouver ses repères de pilotage sur piste sèche… 

Ses temps s’améliorent de tour en tour (de 1’59" à 1’54") mais ne lui permettent pas de remonter dans le classement… Il termine en 17ème place scratch, 5ème des « Gentlemen ». 

Et la voiture est intacte pour l’épreuve du TTE à Lédenon la semaine prochaine !


lundi 13 avril 2015


Les 11 et 12 avril 2015,

Carlos retrouve Mario Silva et sa Ford Escort de 1974
et découvre le circuit de 
Jerez (Espagne)
pour une épreuve de 
l’Iberian Historic Endurance






Samedi, la journée commence sous la pluie… La Ford Escort de 1974 de Mario a un tout nouveau moteur 1800cm3, 200CV, plus puissant que l’ancien…



Pas d’essais libres prévus dans ce meeting. 
Carlos commence donc directement par les essais qualificatifs à 10h20 pour apprendre le circuit de 3404m et chauffer les pneus. 

La piste est mouillée mais il ne pleut plus. La voiture survire en entrée de virage et sous-vire en sortie, il faut revoir la répartition des freins, mais le moteur est très bien ! 

Un meilleur temps (qui ne demande qu’à s’améliorer) en 2’25"3, le 14ème temps sur 30… 

Mario prend le volant et termine la séance des qualifs en 2’10"9, le 2ème temps de la catégorie !


A 16h, pour le départ de la course 1, le ciel est chargé mais il ne pleut pas. 

Carlos est en 2ème place sur la grille, devant des voitures plus rapides que lui… Il ne prend aucun risque d’accrochage au départ et quelques concurrents en profitent pour le dépasser… 

Ses temps progressent (2’14") mais il en perd beaucoup, dans les chicanes, à se battre avec la boîte de vitesse, alors qu’il se retrouve en roues libres à la recherche de la seconde…

Lorsqu’il passe le volant à Mario à la mi-course, nous sommes 7ème scratch. 



« Super Mario » attaque, tourne en 2’10"8, remonte quelques places pour finir en 4ème place scratch, 2ème de notre catégorie sur 10 !

Avant la 2ème course, les mécaniciens vont devoir tomber la boîte car Mario confirme le problème… En effet, avec la fatigue, les ressorts de guidage de la commande de la boîte de vitesse ont fini par casser…


Dimanche, il fait très beau ! C’est à nouveau Carlos qui prend le départ de la course 2 à 11h45, à la 4ème place sur la grille. 








Il double au départ l’Escort N°49, lequel le redouble un peu plus tard. 


Carlos monte en rythme et se sent de mieux en mieux. Mais 16mn après le départ, la N°49 se sort et brûle provoquant l’entrée du Safety Car sur la piste. Carlos surveille alors l'horloge pour rentrer au stand dès que possible (soit après 20mn de course), nous sommes toujours 4ème scratch... La course repart avec Mario


Celui-ci améliore son temps en 2’09"3 et prend la 3ème place scratch 2 tours avant la fin de la course !









Pas de faute de nos 2 pilotes, une voiture qui marche bien, moteur et boîte, avec une amélioration (perfectible) de la répartition du freinage et à l'arrivée une place de 3ème de notre catégorie sur 10 !


jeudi 9 avril 2015

1ère épreuve du Trophée Tourisme Endurance
les 3 et 4 avril 2015 sur le circuit de Spa en Belgique
avec la Peugeot RCZ de Denis


Il fait froid à Spa ce vendredi matin (-2° affiché dans la voiture à 8h du matin) mais contre toute attente il ne pleut pas et il y a même du soleil !
Carlos fait une première séance d’essais libres à 11h30. Il en ressort content, la voiture étant très agréable à conduire. De plus, cette année, notre Peugeot est équipée de pneus Pirelli qui sont très constants et qui lui conviennent très bien ! 

Carlos et Denis font sensiblement les mêmes temps en 2’51"3. 
Au cours de la 2ème séance d’essais libres à 13h00, Carlos améliore régulièrement ses temps pour terminer en 2’44"5, soit 7" de mieux que précédemment ! La 3ème séance d’essais libres à 15h00 confirme les bons réglages de la voiture et le côté progressif de la dégradation des pneus. 2 tours avant la fin de la séance, la voiture déjauge dans certains virages et pourtant il reste encore 14 litres dans le réservoir…


Samedi matin, nous retrouvons Spa comme nous le connaissons, froid et sous la pluie ! Il va falloir prendre tout le temps nécessaire pour chauffer les pneus-pluie Pirelli avant d’attaquer, d’autant que c’est leurs premiers essais avec ces pneus…

A 9h00, Carlos commence les 45mn d’essais qualificatifs… Il ne prend aucun risque dans les premiers tours mais malgré tout il fait 2 têtes à queue. La voiture est inconduisible, il n’y a aucun grip sur les pneus Pirelli-pluie arrière, gomme trop dure…




Après 25mn, Denis prend le volant mais rentre dans le tour suivant… Il confirme qu’il faut repasser aux pneus-pluie Michelin. Il reste 10mn pour monter les pneus en température et faire un chrono… Dans son dernier tour, Denis parvient à faire un bon chrono, 3’17", soit le meilleur temps de notre catégorie !
Chaque pilote fera 2 relais longs d’environ 50mn et un relais court d’environ 20mn… Un ravitaillement en essence sera fait à chaque relais (pour éviter les déjaugeages…) sauf à mi-course où nous ferons un changement de pneus.

A 10h30, il fait 4° et il tombe de la neige fondue… Nous partirons en pneus-pluie... Michelin !

Carlos prend le départ de la course de 4h, à 11h00, en 5ème place sur la grille, juste devant la RCZ N°64 de Jérôme et Pierre. Bon départ, Carlos est 4ème au bout de la ligne droite. Un peu plus tard, Jérôme double Carlos, lequel le redouble quelques tours plus tard. Peu après, Carlos fait un tête à queue, un 360° qui ne lui fait perdre que quelques secondes, Jérôme en profite pour repasser devant… Le petit jeu reprend, Carlos trouve son rythme, repasse Jérôme et améliore ses temps en creusant petit à petit l’écart (meilleur tour en 3’09"9)…



Quand Denis prend son 1er relais à 11h54, nous avons 1/4h d’avance sur Jérôme, le 2ème de la catégorie, et nous venons de prendre un tour à la RCZ N°7. Il pleut toujours… Denis est à l’attaque et fait des très bons temps. Mais le 2ème pilote de la RCZ N°7 étant plus rapide et ayant perdu un peu de temps au stand lors de notre ravitaillement, ils remontent sur nous…

12h46, Carlos prend son 2ème relais au cours duquel il double 3 RCZ ! Les temps s’améliorent encore : 3’03"4.

13h35, Denis démarre fort avec un 3’00" ! La piste est de plus en plus sèche ; nous sommes toujours 1er de la catégorie.


Nous mettons des pneus slick à 13h55  pour le dernier relais de Carlos. Nouveau meilleur temps en 2’56"4.
Dernier relais pour Denis à 14h33 qui améliore lui aussi en 2’52"6 !
A 14h50, le drapeau rouge arrête les voitures suite à une sortie de route d’une Séat…. La course ne reprendra pas…



Nous terminons donc à la 1ère place de notre catégorie sur 7
et en 5ème place scratch !

mercredi 1 avril 2015



Une nouveauté cette année, 
le circuit de Vallelunga, Italie, près de Rome !


Nous nous y rendons les 28 et 29 mars 2015 pour une course Classic Endurance.









Richard Mille propose à nouveau le volant de sa  Lola T70 de 1969 (catégorie Proto1), à Carlos. Ce dernier ne connait ce circuit qu'au travers des vidéos de Youtube, Richard ne le connaissant pas non plus...
Les 30mn d'essais libres du samedi matin seront les seules pour apprendre le circuit....


A 11h50, Richard prend le premier quart d'heure d'essais libres ; il sort de la voiture assez satisfait, le circuit et ses 14 virages n'étant pas trop difficiles à mémoriser ni très piégeux car ils présentent une assez bonne visibilité. Le circuit (en particulier 2 virages à gauche) est un peu lent  pour une voiture d'une telle puissance (540 CV) mais le premier virage à gauche sur la bosse après la ligne droite des stands apporte de grandes sensations ! Carlos a le même ressenti que Richard concernant la piste, et se bat toujours avec la boîte de vitesses qui craque terriblement... Le rétrogradage est difficile, il faut s'entraîner à le faire en double-pédalage...Nous faisons le 3ème temps des Proto1 en 1'50"8.

A 15h10, Carlos part pour les 30mn d'essais qualificatifs. Après 2 tours pour chauffer les pneus, au moment où Carlos décide d'accélérer, surprise, la pédale d'accélérateur a littéralement disparu !!! Sur sa lancée il passe en 1ère et rentre ainsi aux stands... 
Les mécaniciens décou-vrent que la vis de la biellette de la commande de l'accélérateur s'est cassée, la pédale s'étant alors plaquée à l'arrière... Ils s'attaquent aussitôt à la réparation mais la séance de qualificatifs s'arrête là...


Dimanche matin, c'est maintenant une pièce dans la distribution qui a cassé. Elle est remplacée à temps pour le départ à 9h00. 
Richard part le 1er pour la 2ème séance de 30mn de qualificatifs. Il se charge de monter les pneus en température puis passe le volant à Carlos dans des conditions idéales. 


Les temps s'améliorent régulièrement à chaque tour pour terminer en 1'45"7, soit 5" de mieux qu'hier ! 
Mais la boîte craque toujours autant malgré le double-pédalage et parfois la 2nde saute ! Le mécanicien décide donc de changer le crabot avant la course...


Le temps aujourd'hui est magnifique, le terrible vent de la veille s'est éloigné...

17hoo, Carlos prend le départ de la course d'une heure en 5ème place sur la grille. Il double au départ une Chevron, puis est doublé par une Lola. Les temps sont bons et réguliers malgré une piste grasse (meilleur temps en 1'47"1). La boîte de vitesse est plus agréable et Carlos est plus synchrone dans les passages des rapports. Il repasse la Lola et se trouve en 4ème position lorsqu'il passe le volant à Richard. Celui-ci termine la course sans faute ni problèmes sur la voiture, en 6ème place sur 20 Proto1. 




La saison 2015 commence avec 
le Rallye de Monte-Carlo Historique 
du 29 janvier au 4 février 2015 !


Depuis son achat en juillet 2014, notre Peugeot 504 Ti de 1972 a subi une révision et préparation pour cette épreuve de régularité. De son côté, Laurent Vallery-Masson s'est préparé au rôle de copilote en suivant un stage de formation...








Nous sommes tous prêts : la voiture passe son contrôle technique et se pare de ses stickers, Yves, chargé à lui-seul de l'assistance tout au long du rallye, peaufine les parcours de liaison, Annick et Armelle veillent au ravitaillement de toute l'équipe...










Nous prenons le départ vendredi 30 janvier de Reims à 19h pour l'étape dite de concentration où nous roulerons jusqu'à Mona-co sans interruption ! 


Mais 22,7 km plus loin, la transmission se casse brutalement ! Aidés par des mécaniciens d'un garage Citroën d'Eper-nay, nous la remplaçons et perdons 2h10 sur le timing à respecter...



Pilote et copilote repartent, concentrés pour ne faire aucune faute... Ils pointent au 1er contrôle de passage 1mn avant la fermeture du poste et arrivent finalement au 1er contrôle horaire avec 5mn d'avance malgré la tempête de neige ! Nous arrivons à Monaco samedi 31 janvier à 18h, à la 31ème place, contents et bien fatigués !



Dimanche 1er février, nous quittons Monaco à 7h00 pour arriver à Valence en fin de journée en 83ème place. Nous chaussons les pneus cloutés pour parcourir les routes très enneigées et verglacées...




Lundi 2, l'étape commu-ne 1 commence à 8h15. Il nous faut remettre les pneus-neige, plus favo-rables que les cloutés... Nous terminons en 59ème place.






Mardi 3 nous ramène à Monaco. 3/4h après le départ, l'équipage appelle l'assistance ; c'est le disque de frein avant gauche qui s'est cassé ; nous n'en avons pas de rechange ; il va falloir continuer avec 3 freins, plus que délicat sur la neige.... Nous terminons l'étape vers 17h en 62ème place.



Et ça repart à 21h45 pour l'ultime étape, celle du col deTurini ! A notre arrivée à 1h40, nous sommes classés 64ème sur 290 partants !



Nous sommes tous très contents d'avoir atteint notre objectif : faire mieux qu'en 2013 avec l'Alpine de Jean-Pascal !


Nous reprenons la route jeudi 5 pour avaler les 1000km du retour à la maison et 100km avant l'arrivée, notre Peugeot 504 Ti casse son pot d'échappement ! Elle aura tout donné !

Tout le monde est bien fatigué mais se promet de recommencer l'aventure en 2016 !


Et si vous voulez nous voir en mouvement, allez voir la vidéo du blog de Jean-Louis Moncet :