jeudi 10 juillet 2014



4, 5 et 6 juillet 2014 sur le 
circuit du Mans 
pour la course  du Mans Classic 
avec Richard Mille et sa Lola T70




24h durant lesquelles 6 plateaux de voitures de course historiques se succèdent avec 3 courses de 45 mn chacun !



L’occasion de retracer l’histoire des 24h du Mans puisque seules les voitures ayant fait cette épreuve peuvent participer au Mans Classic… 

Nous concourons dans le plateau 5, celui des voitures de 1965 à 1971.

Richard Mille offre à Carlos l’opportunité de conduire sa superbe Lola T70 de 1969 durant les 3 courses du meeting.

Vendredi 19 h : L’averse de l’après-midi a vite séché mais la piste est grasse et nous chaussons donc des pneus retaillés... Richard Mille débute cette séance d’essais qualificatifs ; puis Carlos prend le volant pour découvrir la voiture… Une boîte de vitesse en grille, difficile, qui accroche... virile, surtout dans les rétrogradages… 

Un freinage qui déstabilise la voiture mais elle est néanmoins confortable et offre un réel plaisir de conduite grâce à un fabuleux moteur avec beaucoup de couple !

Les 2 pilotes font quasiment le même temps : 4’36" / 4’37", le 9ème temps du plateau (75 voitures…)

A 1 h 20, début des essais libres. Richard prend à nouveau le volant le premier. Puis Carlos embarque à son tour mais dès son 1er tour, il croise une voiture en feu sur la piste, la course est aussitôt arrêtée… Nous rentrons nous coucher… la journée a été longue…

Grasse matinée samedi, la course 1 de 45 mn ne commençant qu’à 22 h 55 ! Toute cette journée, il bruine et la piste est très changeante… De plus, ces voitures anciennes ont fréquemment des petites fuites d’huile. 

Les commissaires couvrent abondamment de sable ces trainées d’huile, créant un nuage semblable à de la neige au passage des voitures. Dans le 1er tour, on n’y voit rien ! Carlos fait un bon départ, plusieurs pilotes étant « perturbés » par ce manque de visibilité. 

Parti en 9ème place, il remonte, tour après tour… Mais soudain, la voiture glisse sur une plaque d’huile, part en tête à queue et longe le rail sans rien toucher ! Carlos reprend la piste mais c'est une vraie patinoire et il doit conduire finement pour retrouver enfin de l’adhérence pour repartir ! Peu après, d’autres voitures partent dans les bacs à graviers et le drapeau rouge est agité…

Richard décide de laisser le volant à Carlos pour les 3 courses. Pas de changement de pilote donc, mais un passage obligatoire de 1’30" au stand. Nous apprenons que la garde au sol a été mesurée et déclarée non conforme par les commissaires, ce qui entraîne une lourde pénalité (les mécanos avaient oublié de préciser que le plein d’essence avait été fait…)

Course 2, dimanche à 6 h 40. Le jour s’est levé, dévoilant une belle densité de nuages… Carlos part en 5ème place sur la grille. Le circuit étant très long, les conditions de la piste ne sont pas les mêmes partout… Cela devient de plus en plus risqué pour ces trop belles voitures, et la course est à nouveau arrêtée avant les 45 mn théoriques. Carlos améliore son meilleur temps à 4’24" !

Course 3, dimanche à 14 h 45 : Carlos est 5ème sur la grille. Nous le voyons passer lors du tour de chauffe puis plus rien… Le moteur a serré, victime de la rupture de la courroie de la pompe à huile…


Frustration pour cette course avortée mais compensée par un immense  plaisir  lors des 2 précédentes courses ! Merci Richard !

jeudi 5 juin 2014

Les 30 / 31 mai et 1er juin 2014
sur le circuit de Lédenon
pour un meeting Peugeot RCZ Cup

Ce WE, Denis et Carlos se trouvent mêlés aux jeunes pilotes qui rêvent de montrer ce dont ils sont capables ! Pour suivre les courses, nous devrons plutôt compter les voitures derrière nous que devant…

Les essais libres ont lieu vendredi à 9 h et 17 h 20 sur une Peugeot RCZ. Denis et Carlos chacun dans une voiture… Ce sera leur course dans la course !
Cette première journée est difficile, avec une voiture loin d’être parfaite et de nombreux têtes à queue… Carlos améliore néanmoins son meilleur temps en passant de 1’36"6 à 1’35"3.
Pour lui, l’objectif de ce meeting sera de rester concentré sur sa propre progression durant ces 3 courses, le niveau étant très, très relevé !

Samedi, il fait toujours aussi beau. Pour les 1ers essais qualificatifs de 8h45, Carlos passe à 1’33"6. Il est à 5" de la pôle… Il y a un mois, en TTE, il avait fait  1’36"1… Sont-ce les Martiens qui volent autour de lui qui l’entraînent dans leur sillage ?...
Après les essais qualificatifs 2 à 11h, la journée se termine par la course 1 à 15h10 :  30 mn de folie ! Carlos termine 20ème sur 29, 5ème « Gentleman », à 0,2" de Denis. Ce dernier tourne autour de la 15ème place… Carlos est content de ne pas avoir commis de fautes et d’avoir évité tout « contact » avec les autres voitures !

Dimanche, la journée commence à 8h45 avec les essais qualificatifs 3 : Un meilleur temps à 1’32"96, à 2"4 secondes de la pôle !
Puis c’est la course 2 à 11h : Carlos termine en 21ème place scratch, toujours 5ème « gentleman » ; un meilleur temps à 1’33"76, à 0,5" de Denis et encore à 2"4 secondes de la pôle !
La journée se termine par la course 3 à 16h20 : Un tête à queue dans cette course qui ne l’empêche pas de finir à la 22ème place scratch, toujours 5ème « Gentleman », et un meilleur temps plus rapide que Denis !

Avec une grosse chaleur et un tel niveau de pilotes, il a fallu pousser les limites plus loin, parfois trop loin entraînant plusieurs têtes à queue, sorties de route et accrochages pour un bon nombre de voitures tout au long du WE… Pour Carlos, les    7 ou 8 têtes à queue dont 2 dans le bac à sable se sont déroulés sans provoquer une égratignure sur la voiture et surtout avec une réelle belle progression des temps !

mardi 27 mai 2014

Les 24 et 25 mai 2014


Vendredi 23, Carlos arrive juste à temps sur le circuit de Magny-Cours (4,411 km) pour prendre part aux essais privés de 20 h 10. Cela fait plus de 7 mois qu’il n’a pas conduit de monoplace ! Il retrouve avec plaisir l’équipe Mangini et leur Lola Zytech pour participer au championnat XL Formula. Cette année, « notre » Lola est bleue ! Et c’est sous le déluge que se déroulent ces essais ! Il fait le 6ème temps scratch.








Pour les essais qualificatifs de samedi à  12 h 40, la voiture marche bien et la pluie s’est arrêtée. Carlos dispose maintenant d’un siège de remplacement. C’est mieux que rien mais c’est quand même mieux d’avoir son siège moulé pour conduire ce genre de voiture… 


Tout se passe bien mais Carlos avait oublié à quel point la direction ressemblait à celle d’un camion ! Malgré tout, il améliore son temps de 5" par rapport à celui de l’année dernière (en octobre 2013).







1ère course samedi à 17 h : Carlos se sent particulièrement bien. L’amélioration des temps le prouve. Après une course sans souci ni faute, il termine à la 4ème place scratch sur 7, 2ème de catégorie sur 4 !








Dimanche, 2ème course à 12 h 15 : Toujours pas de pluie. Carlos cale sur la ligne de départ et part donc dernier… Et c’est après une belle remontée qu’il termine finalement à la 3ème place scratch sur 8, 1er de catégorie sur 4.



jeudi 22 mai 2014

Les 17 et 18 mai 2014
Carlos participe à son 1er Grand Prix Historique !


Cela se déroule à Pau, circuit en ville, sur la Porsche Carrera 911 RS 3L des frères Almeras et avec Mario Silva. 44 voitures engagées pour cette épreuve et 8 Porsche dans notre classe !


Samedi, Carlos fait la 1ère séance d’essais libres à 8 h 15. Il connait ce circuit pour l’avoir pratiqué avec sa Mégane Maxi, mais ne connait pas les Porsche 911 de 1973, avec leur boîte de 6 vitesses en grille (les 2 et 3 sont un peu difficiles à passer…), bien différente  de sa Porsche 997 de 2006 ! Mais il la trouve très plaisante à conduire malgré la lenteur des changements de rapports et de reprise moteur… Un drapeau rouge réduit le temps de cette séance, un concurrent ayant fait une sortie de route pour avoir oublié de verrouiller son volant… Bilan : 2 côtes cassées !

Mario fait la 2nde séance à    10 h 20. Ce pilote portugais expérimenté et maintes fois vainqueur a toujours couru sur Porsche mais jamais à Pau… Après sa séance, il demande aux mécanos quelques changements de réglages…
Avant le déjeuner, les pilotes visionnent et analysent leurs séances d’essais. 
Carlos se fixe comme objectif d’améliorer d’au moins 2" son meilleur temps…


Samedi, 18 h 20, Carlos prend le volant le 1er pour la séance d’essais qualificatifs qui durera 40mn.

Il y a beaucoup de voitures sur cette « piste » étroite où il est tout à la fois difficile de doubler et interdit de se sortir ! Carlos améliore son temps de 2"30 mais un drapeau rouge l’oblige à passer le volant à Mario un peu trop tôt… Celui-ci établit un bon temps : 2ème de classe et 4ème scratch mais doit s’arrêter 10mn avant la fin, le témoin d’huile moteur s’allumant, accompagné d’une forte « odeur de chaud »… Les mécaniciens se penchent aussitôt sur le problème... Nous les « abandonnons » le soir pour aller nous coucher, après leur avoir apporté quelques ravitaillements…

Ils œuvrent  jusqu’à 1 h du matin pour changer le démarreur qui avait lâché, et augmenter la pression de la pompe à huile en plaçant une rondelle et en perçant de quelques petits trous le thermostat… Ils sont confiants et effectivement la température ne monte pas exagérément durant le Warm up de 15mn, roulé par Carlos le dimanche à 8 h 30


Il faut maintenant patienter jusqu’à 17 h 20, heure du début de la course d’endurance qui durera 1 h. 44 voitures sur la piste et 8 dans notre catégorie, les Pré 77…
Carlos fera le départ sur la 2ème ligne. Il partira au milieu de voitures un peu plus rapides que lui avec comme objectif d’améliorer son temps et de ne pas avoir perdu trop de places (pas moins que 15ème) quand il passera le volant à Mario…


17 h 20, Carlos ne fait pas un très bon départ mais préfère perdre quelques places plutôt que de risquer de s’accrocher avec un autre concurrent. Au cours de cette première demi-heure, il fait son meilleur temps en 1’41"8 (1’44"8 aux qualifs) et se trouve en 7ème place scratch quand il passe le volant à Mario. Contrat rempli et sans faute !


Pour nous, l’arrêt obligatoire de 1’35" est augmenté de 30" de pénalités pour non-conformité des pneus (visiblement, le règlement diffère de celui du Portugal…)
Mario est déchaîné et remonte les concurrents petit à petit (en « s’accrochant » un peu…) A 10’ de l’arrivée, il est en 3ème place scratch et à 3" de la Morgan Plus8 qui le précède… A 4’, il est collé derrière lui mais ne parvient pas à le dépasser… même en raclant un peu le rail dans le dernier tour…


















Nous terminons donc 3ème scratch et 1er de notre classe pour ce GP Historique de Pau !



mercredi 14 mai 2014

9 et 10 mai 2014 sur le circuit de Lédenon
3ème épreuve du TTE avec Jean-Louis Dauger



     Vendredi, grand soleil pour cette journée d’essais se terminant par les essais qualificatifs à 17 h 05 avec des pneus neufs. Nos 2 pilotes font leur meilleur temps quasi identiques en 1’36"868 (seulement 8 millièmes de secondes d’écart soit 26 cm ! ) , les plaçant en 1ère place du groupe 2 (sur 3) et 12ème place scratch (sur 41).






Il fait chaud... On doit faire sécher les vêtements entre 2 séances d'essais...


La stratégie pour cette course de 4h, établie par Cyprien et l’équipe Milan, est semblable pour la Peugeot de Jean-Louis et Carlos et la Clio 3 de Denis et Jérome. 



Petite sieste avant les essais qualificatifs....

 Samedi,  il fait bon dès le matin mais le ciel étant légèrement voilé, il fait un peu moins chaud, tant mieux !
C’est Carlos qui prend le départ à 14 h 05 pour un run de 50 mn en principe. La première demi-heure est « chaude » ; la Peugeot RCZ N°26 le talonne et le pressionne… Finalement elle le double… Carlos repasse devant peu après puis se refait doubler !


A 52’, la Clio s’arrête la première pour le changement de pilote et le ravitaillement. Pendant ce temps, Carlos écope d’un Drive through, pour dépassement sous drapeau jaune. Un mécano lui montre alors le panneau « box » et lui fait signe de continuer… Comme il ne semble pas à Carlos avoir fait cette faute, il ne voit pas l’affichage de sa pénalité et ne comprend pas la manœuvre… Il repart, alors que le safety car entre en piste… 
Attendant les ordres de l’équipe, Carlos ne rentre aux stand qu’au 2ème tour de safety car ; et c’est alors que la course est relancée… Une mauvaise opération pour nous, nous perdons un peu de temps…




A 15 h 03, Jean-Louis prend le volant pour environ 35 mn. Tout se passe bien, les temps sont bons mais variables selon le trafic…










A  15 h 44,  Carlos part à son tour pour un « petit » run (30 mn).

C’est à la mi-course (16 h 08), durant le relais de Carlos à Jean-Louis, que l’on change les pneus. 






La RCZ N°26 est toujours devant nous…







Carlos entame son dernier relais à 16 h 40 ; 1/2 h durant laquelle Denis et Carlos se touchent légèrement : Denis s’est gentiment écarté pour laisser passer la RCZ mais ne la voyant pas passer, a finalement braqué, au moment où Carlos doublait… Heureusement, touchette sans conséquence…


A 17 h 20, Jean-Louis embarque pour le dernier run avant l’arrivée... 

Mais il nous est difficile de reprendre les 30" qui nous manquent pour prendre la 1ère place du groupe…

Nous terminons donc à la 2ème place du groupe et 5ème scratch !









Tessa est venue, comme l’année dernière, pour soutenir son Papy et repart avec sa 2ème coupe !

mardi 29 avril 2014

26 et 27 avril 2014 sur le circuit du Vigeant

2ème course du TTE sur la Peugeot RCZ

Cette fois-ci, c’est Jean-Louis qui fait équipe avec Carlos, découvrant à la fois la voiture et le circuit.
Quant à Denis, c’est sur sa Clio 3 qu’il participe au TTE.





Vendredi 25 avril : Denis prend le volant de sa Peugeot pour faire quelques tours ; malheureusement, il s’accroche avec une Clio et amoche sérieusement la voiture, obligeant l’équipe Milan à faire venir des pièces… Seul le   capot ne peut être remplacé…






Samedi 26 avril à 14 h 20 :
Les essais qualificatifs se déroulent en pneus slick ; au moment où il commence à pleuvoir un peu, Carlos est remonté en 2ème place scratch. Puis Jean-Louis prend son relais, la piste séchant rapidement…
Nous finissons les qualif en 2ème place du groupe 2 (sur 6) et 12ème temps scratch.

Jean-Louis apprécie beaucoup le pilotage de la RCZ, avec sa pédale de frein dure qui transmet au pilote toutes les sensations… En revanche, le point faible est son manque de visibilité à l’arrière et dans les rétroviseurs, mais il faudra faire avec…

Quant à la déformation du capot, elle provoque beaucoup d’entrées d’air dégradant fortement l’aérodynamisme ; il va falloir tenter de le redresser…

Il pleut fort dans la soirée et il bruine encore le dimanche matin. La météo est incertaine et la stratégie de course  devra en tenir compte…




Dimanche à 8 h 10 : La piste est mouillée, nous partons en pneus pluie comme les 40 autres voitures engagées. 

Carlos fait le départ et roule le plus longtemps possible tant que la piste ne sèche pas. Partis en 12ème place, nous sommes 9ème à la fin du 1er tour et 5ème au 6ème tour. Les temps sont bons et même très bons puisque Carlos nous gratifie du meilleur temps en course au 10ème tour ! Nous prenons la tête de la course au 13ème  tour !







A 9 h 10, 1er changement de pilote mais pas de pneus. On fait juste le plein d’essence. Jean-Louis     repart derrière l’autre Peugeot RCZ et remonte petit à petit sur lui. Et c’est au 42ème tour qu’il reprend la tête !





A 10 h 00, Calos remonte dans la voiture ; on ne change toujours pas de pneus, la piste étant régulièrement arrosée… La voiture marche vraiment bien, particulièrement sous la pluie…  Quelques Clio moins à l’aise sur piste mouillée se font surprendre par notre Peugeot RCZ ce qui entraîne une petite touchette à 2 reprises…


A 10 h 30, Jean-Louis entame son 2ème relais ; nous sommes alors en 5ème position, 2ème de groupe, et la pluie s’est remise à tomber... Mais brusquement, en plein virage, il perd l’assistance de direction : la courroie vient de sauter, sans doute à cause du pare-choc avant légèrement enfoncé…


On rentre la voiture dans le box et les mécaniciens se penchent sur le sujet… Il s’agit de remplacer le plus rapidement possible la courroie, ce qui est fait par l’équipe Milan en à peine plus d’un quart d’heure ; on en profite pour changer les pneus avant, toujours en pluie…

Carlos reprend alors la piste en 21ème place et 3ème de groupe.



11 h 10, Jean-Louis prend le volant pour son dernier relais et la dernière heure de course. Un quart d’heure avant la fin, suite à une incompréhension avec un pilote, Jean-Louis touche une Clio et part dans le bac à sable… Nous perdons quelques places au classement général mais pas dans le groupe...

Malgré de bons temps réguliers de nos 2 pilotes, il ne nous est de toute façon pas possible de reprendre la 2ème place du groupe.



Nous finissons donc cette épreuve 3ème de groupe et 21ème scratch .



dimanche 13 avril 2014

Spa les 4 et 5 avril 2014 
1ère course du TTE en Peugeot RCZ avec Denis


Nous arrivons sur le circuit à 13 h 30 le vendredi, juste à temps pour la 2 ème séance d’essais libres de 14 h. 




Mais nous apprenons que Denis vient de s’accrocher avec une BMW, entraînant un tonneau par l’avant… Denis est secoué, plus moralement que physiquement, mais la voiture est détruite… 




Heureusement, l’équipe Milan est pleine de ressources : une voiture de remplacement va être acheminée pour être opérationnelle demain.



Samedi : La RCZ de Milan est arrivée à 3 h du matin. 
La journée des pilotes commence à 9 h par les essais qualificatifs. Il a plu dans la nuit ; on chausse donc les pneus pluie. Nous faisons le 4ème temps scratch, 1er de la catégorie avec 3’06"1 pour Denis et 3’06"4 pour Carlos  . La voiture tourne bien et semble parfaitement équilibrée.



10 h 25 : C’est le début de la course qui durera 4 h ! C’est Denis qui prend le départ pour 45 mn. Il ne pleut plus mais il faut tout de même partir en pneus pluie. Denis est un peu cassé physiquement mais le chrono démontre le contraire… La piste sèche peu à peu, les temps passent au-dessous des 3 mn et nous sommes 4ème scratch en fin de relais…



11 h 15 : Carlos part en pneus slick et se fait piéger par des pneus encore froids, provoquant un tête à queue sur la piste… Puis presque aussitôt il subit un « code 60 »… Ca repart enfin au bout d’un quart d’heure. Les chronos s’améliorent : 2’51"3. Au cours de ce relais, Carlos fait un 2ème tête à queue, celui-ci provoqué par 2 roues dans l’herbe pour éviter un concurrent en perdition… Cela ne lui fait pas perdre beaucoup de temps et nous sommes toujours 4ème scratch en fin de relais…


     12 h 00 : Changement de pilote pour à nouveau 45 mn de relais. Un relais propre, sans soucis et des temps qui continuent à s’améliorer pour Denis.

12 h 45 : Carlos part pour son 2ème run. Les 2 pilotes tournent mainte-nant en-dessous des 2’50". Rien à signaler non plus ; notre RCZ se maintient à la 2 ème place scratch, 1ère de catégorie.


13 h 20 : Denis enchaîne pour son dernier relais ; c’est une course d’endurance faite de relais sprint ! 

14 h 00 : Pour le dernier relais avant l'arrivée, Carlos ne doit ni faiblir ni faire de faute pour conserver cette 2ème place scratch...







Carlos, Denis et l’équipe Milan sont heureux de cette belle performance de 2ème place scratch sur 61 partants et 1ère place de catégorie pour la 1ère épreuve du TTE !